Jospinet Planguenoual


Aménagement de la zone mytilicole de Jospinet, Planguenoual (22)

M. Ouvrage
Communauté de Commune Côte de Penthièvre
Lieu
Côtes-d'Armor (22)
Année
2016
Typologie
Aménagement urbain

Aménagement de la zone mytilicole de Jospinet et ses abords en collaboration avec A’DAO Urbanisme

NOTE D’INTENTION

Le projet se situe dans la Baie de Saint-Brieuc, sur le site mytilicole de Jospinet, à 3 km du centre-bourg de Planguenoual. Il concerne le réaménagement du parc d’activité de Jospinet et de ses abords. L’opération consiste à :
• Sécuriser l’accès à la mer
• Aménager des espaces de stationnements et des liaisons piétonnes (assurer la continuité avec le GR34)
• Créer un espace d’information sur la mytiliculture et le milieu par la réhabilitation d’hangars existants
• Aménager une cale de mise à l’eau
• Améliorer l’intégration architecturale des bâtiments limitrophes
• Créer une signalétique et un jalonnement de la zone mytilicole
• Établir les prescriptions architecturales et paysagères

Le bâtiment existant est implanté en bordure de falaise, à proximité de la cale de mise à l’eau à l’embouchure du cours d’eau « les coulées » dans un site très encaissé. De l’autre côté de la route se trouve un parking servant aux touristes et aux nombreux pêcheurs à pieds. Le bâtiment a abrité de nombreuses années la fonction de vivier pour les mytiliculteurs de Jospinet, avant d’être délaissé. Il continue cependant de servir de point de départ pour les visites du site mytilicole. Le projet consiste donc à réhabiliter le bâtiment pour en faire un lieu d’expositions et de mise en valeur de la filière mytilicole. Un lieu pouvant accueillir une exposition permanente sur le milieu mytilicole avec la présentation du métier, des produits et de leur spécificité et du milieu naturel de la baie. Cet espace d’exposition sera complété par un bloc sanitaires inexistant sur le site alors qu’actuellement fréquenté par de nombreux pêcheurs à pieds.

La volumétrie du bâtiment est conservée, seul le traitement des façades est retravaillé pour marquer la nouvelle fonvtion. L’intervention sur les ouvertures est minimaliste : en pignon Sud on retrouve un percement existant conservé servant dans le projet de vitrine à la salle d’expositions et également d’accès. Les murs existants en enduit ciment sont habillés de bardage bois ton blanc reprenant ainsi celui du pignon sud, une petite zone en façade ouest est marquée par de l’enduit à la chaux ton sable.

Les abords du terrain sont traités de manière minimaliste. Un enrobé beige hydrodécapé marque l’entrée au bâtiment et l’accès aux sanitaires et permet une accessibilité PMR à l’équipement. Un espace engazonné est aménagé à côté du bâtiment pouvant servir d’aire de pique nique, bien abritée par la falaise. Une mise à distance de la falaise (pour des raisons de sécurité du public) est créée au Nord-Ouest par un ensemble enrochement complété d’un talus planté.

galerie

Consulter les autres projets d’aménagement urbain

Partager :

WordPress:


%d blogueurs aiment cette page :