Bureaux GDF Gaz De France Rennes


Bureaux Gaz De France, Rennes (35)

M. Ouvrage
KERMARREC PROMOTION
Lieu
Ile-et-Vilaine (35)
Année
2005
Surface
1 037 m²
Typologie
Tertiaire

Réalisation de bureaux pour GDF à Rennes (35)

NOTE D’INTENTION

Le projet est destiné à accueillir les services de Gaz de France. Le quartier dans lequel il s’inscrit est un quartier en devenir. La façade de ce bâtiment fera donc partie d’un futur front urbain. On trouve au nord de la parcelle les grandes halles abritant les services EDF-GDF. Ces bâtiments en pierres de schiste et briques sont couverts de tuiles.

Le projet comprend sept niveaux, dont un en sous-sol et un en rez-de-jardin. Si la volumétrie est volontairement simple, la façade sur rue est marquée par la mixité des matériaux et le contraste des couleurs, le jeu de ses décrochés et l’affirmation spatiale de l’entrée (mur vitré en deuxième plan). La façade arrière qui reprend ces mêmes principes est de plus animée par un volume parallélépipédique sur pilotis. Celui-ci intègre l’escalier de secours et protège l’entrée en rez de jardin.

Le parti constructif du projet est simple : structure porteuse de type poteaux-poutres, deux pignons porteurs, et façades de type mur rideau en ossature bois (démontable avec séparabilité des matériaux). Il permet de libérer en son centre une trame (6m * 5m), pour créer un atrium. Ce parti constructif et architectural autorise une organisation spatiale évolutive des bureaux. La simulation en plans laisse entrevoir la possibilité soit d’un fonctionnement en plateau ouvert, soit d’un fonctionnement en demi-plateau, soit encore en bureaux comme demandé dans le programme.

Ces façades en ossature bois, fonctionnent comme des murs-rideaux, limitant les ponts thermiques en bout de dalles. Les matériaux proposés (TRESPA et bardeaux de terre cuite) répondent parfaitement aux exigences de la démarche HQE (pérennité, entretien, recyclage). Les façades reprennent les proportions du bâti voisin. Les bardeaux mis en œuvre sont aussi un rappel des matériaux utilisés sur les halles faisant face au projet. Matériaux et couleurs assurent également une bonne intégration de ce nouveau bâtiment dans l’environnement urbain, marqué par les halles couvertes en tuiles.

S’inscrivant dans une démarche HQE, le projet assure un traitement particulier de l’éclairage naturel des zones de travail. L’atrium, situé au centre de l’édifice, apporte un complément de lumière non négligeable, non seulement dans les bureaux, mais également dans les circulations intérieures. Il n’existe donc aucune zone d’ombre, limitant ainsi le recours à l’éclairage artificiel. Ce dispositif fonctionne également comme un régulateur thermique, assurant un confort été comme hiver. Outre ces différents atouts, le patio crée un événement paysager au cœur de l’édifice, insoupçonnable de l’extérieur : un lieu pouvant servir d’espace d’exposition.

galerie

Consulter les autres projets Tertiaires

Partager :

WordPress:


%d blogueurs aiment cette page :