RESIDENCE MENELAS habitat senior MAISON HELENA Saint-Gilles


Logement collectif RESIDENCE MENELAS et habitat senior MAISON HELENA, Saint-Gilles (35)

M. Ouvrage
NEXITY & ESPACIL Habitat
Lieu
Ile-et-Vilaine (35)
Année
2019
Surface
1 416 m² SHAB et 49 m² locaux communs
Typologie
Logement collectif

Réalisation de logements collectifs de 21+2 logements et d’une résidence habitat senior de 23 logements labellisés Habitat et Environnement à Saint-Gilles (35)

note d’intention

Le projet s’installe sur des parcelles faisant partie du renouvellement urbain de la commune de St Gilles. Un premier bâtiment (bâtiment C – 23 logements dont 15 PLUS et 8 PLAI) de concept « maison Helena » situé à l’Est se glisse entre la ruelle et la nouvelle voie. Ce projet consiste à offrir des logements adaptés aux personnes âgées désirant revenir habiter en centre-ville. Il offre, de plus, une salle d’activité et de larges parties communes favorisant les échanges. Les logements s’implantent de chaque côté d’une rue intérieure traversante Nord/Sud. Le bâtiment se plisse sur l’aile Est afin d’ouvrir les salons d’étages sur le Sud. Ce programme spécifique a conduit à un bâtiment épais. Afin de ne pas avoir une toiture disproportionnée par rapport aux façades et un faîtage biaisé dû au plis du bâtiment, nous avons volontairement arasé le niveau des combles. Cette solution permet, de plus, de masquer toute la technique par un acrotère haut et d’avoir un accès aisé pour l’entretien. La seconde construction (bâtiment B – 21 logements dont 14 PLUS et 7 PLAI) s’implante sur la partie Ouest du site. Deux T4 duplex en accession libre (bâtiment A) prennent place au Sud. Les accès indépendants leur confèrent un esprit de maison de ville. Le reste du programme est dédié à du logement locatif social. Le hall d’entrée est situé du côté Est du projet et deux locaux deux roues prennent place de part et d’autre de l’entrée. Les logements du RdC bénéficient également de jardin. Pour une cohérence architecturale, ce bâtiment reprend le même dessin de toiture que celui de la maison Helena. Des abris de jardin installés en limite de parcelle font office de séparatif, le lattis bois est réemployé pour une meilleure cohérence architecturale. Une ganivelle accompagnée d’une haie protège les terrasses du RDC de la maison Helena sur la ruelle. Au Nord, un cheminement piéton se raccorde sur un chemin doux. Le rideau d’arbres faisant office de clôture. Le stationnement s’implante de chaque côté de la rue et un marquage au sol vient pacifier la cohabitation piéton voiture.

D’une écriture architecturale sobre, ces deux bâtiments se répondent l’un à l’autre par l’emploi des mêmes matériaux. Le soubassement est souligné par l’utilisation d’un bardage bois naturel vertical et un bandeau béton précise la limite entre l’enduit blanc du reste de la construction et le bois du rez de chaussée. Les balcons sont marqués par des cadres en béton. Ils s’ouvrent sur le Sud et se ferment côté Nord, un lattis bois vertical permet de masquer un espace de rangement extérieur. Des garde-corps en vitrage clair permettent d’avoir une large vue sur l’extérieur pour les résidents de la maison Helena et un verre dépoli est mis en place sur les logements PLUS- PLAI et AL afin d’avoir un maximum d’intimité à l’intérieur des logements. Quelques garde-corps en bardage bois vertical viennent ponctuer les pignons. Les toitures sont ardoisées avec des lucarnes habillées d’anthrazinc. Les toitures terrasses visibles depuis les niveaux supérieurs sont végétalisées. Les toitures terrasses techniques sont gravillonnées.

Galerie

Consulter les autres projets de Logement collectif

Partager :

WordPress:


%d blogueurs aiment cette page :