maison individuelle contemporaine Rennes


Maison individuelle, Rennes (35)

M. Ouvrage
Privé
Lieu
Ile-et-Vilaine (35)
Année
2012
Surface
292 m²
Typologie
Logement Individuel

Réalisation d’une maison individuelle neuve à Rennes (35)

note d’intention

Ce projet de maison individuelle contemporaine s’appuie sur le bâti environnant. Un premier volume en béton banché s’aligne sur l’acrotère de la maison voisine. Il compose le bloc garage. En léger retrait par rapport à la rue, une boite en surplomb est habillée de zinc quartz à joint debout horizontal. Elle offre à la cuisine une belle perspective vers le Nord- Ouest sur la rue et une grande terrasse, au Sud sur la toiture du garage. Encore un peu plus en décalage, un long et haut volume, avec une toiture à deux pentes et totalement habillé d’anthrazinc à joint debout vertical, vient se caler le long de l’allée. Un pare-vue s’accroche contre le haut volume principal et au niveau de l’égout de la maison voisine. Un dernier bloc à l’Est, en béton, s’avance sur le jardin et génère un patio.

Cette succession de plusieurs volumes, aussi différents en matériaux et textures qu’en formes et gabarits, permet de décomposer et de hiérarchiser ce programme de maison individuelle. Elle permet également une transition douce avec le bâti environnant et la nouvelle construction. Le haut gabarit de cette nouvelle construction offre un passage plus fin entre l’imposant bâtiment collectif au Nord et la maison basse plus au Sud.

Sur la façade Nord, des ouvertures, toutes de formes carrées mais de tailles différentes, animent l’élévation. La plus grande fenêtre, saillante de 10 cm, est habillée d’anthrazinc et une couleur rouge couvre l’intérieur de ses tableaux. Le pare vue est dessiné sur le même principe. Ce jeu de carrés offre plusieurs cadrages sur la végétation environnante depuis le salon. En façade Ouest, sur le bloc principal, l’entrée et l’ouverture du comble est signalée par ces mêmes éléments saillants habillés de rouge en tableaux. Pour la boîte de la cuisine, une fenêtre d’angle signale ce volume intermédiaire. Sur l’élévation Sud, de larges baies donnent sur le jardin et permettent d’offrir aux regards différentes orientations.

Le bâtiment est constitué de trois niveaux. Un premier, légèrement encaissé dans le jardin, compose l’espace des enfants. Le premier étage forme les pièces à vivre. Les combles composent la suite parentale et la chambre d’amis. Sur le pignon Est, au-dessus du bloc salon, un petit bow-window en anthrazinc s’ouvre sur le cœur d’îlot très vert.

Une structure métallique, placée contre le mur mitoyen Sud, vient soutenir un vélum lors des chaudes journées d’été. Elle devient également support de végétation grimpante. Un escalier descend depuis la terrasse de la cuisine et offre un accès direct vers le jardin. Une terrasse basse placée devant la baie de la salle de jeux des enfants permet un second accès à la parcelle. Un balcon, au premier niveau, file sur toute la largeur du volume principal, il permet d’ouvrir largement la baie Sud du séjour et de créer un passage entre la cuisine et le salon par l’extérieur.

Une grille métallique à barreaudage vertical ferme l’angle de la parcelle. Elle se pose sur le prolongement du mur de soubassement de la maison. A l’ouest, un second muret plus bas et en retrait, reprend la hauteur du trait de scie sur le mur du garage. Une tôle pleine en partie basse de la porte d’entrée poursuit cet effet.

GALERIE

Consulter les autres projets de Logement individuel

Partager :

WordPress:


%d blogueurs aiment cette page :