QSL Quartier de Semi Liberté Angers cour de service


Quartier de Semi Liberté, Angers (49)

M. Ouvrage
Direction Régionale Services Pénitentiaires
Lieu
Maine-et-Loire (49)
Année
2009
Surface
940 m²
Typologie
Etablissement pénitentiaire

Construction d’un Quartier de Semi Liberté à Angers (49) pour la Direction Régionale Services Pénitentiaires

note d’intention

Il s’agit de la construction d’un quartier de semi liberté abritant un poste d’entrée principale, une zone administrative, une zone logistique et une zone détention. Ces locaux sont distribués sur deux niveaux plus combles et se décomposent en trois volumes distincts. L’accès sur rue sera marqué par un mur bahut. Des éléments décoratifs de serrurerie habillent les failles de ce mur. Derrière ce mur, le bâtiment est implanté à l’identique de l’ancienne école Marius Briand. Le premier volume, entrée piétonne de l’établissement, est en recul de cinq mètres du mur d’entrée. Il est en simple rez-de-chaussée, couvert d’une toiture terrasse. Derrière cette zone, on trouve un long corps de bâtiment sur deux niveaux couvert d’une toiture zinc doubles pentes avec des effets de ressauts en bas de pentes. Enfin, toujours dans le prolongement, on trouve un volume abritant le préau et des espaces techniques, couvert d’une toiture mono pente zinc. Ces trois volumes, marqués par deux couleurs d’enduit, forment un bâtiment simple et étiré. L’ensemble est marqué par la verticalité des ouvertures et des failles du mur d’entrée.

Au Sud, un jardin planté de 5 m crée une zone tampon entre l’espace public et l’établissement. A l’est, le large espace existant entre le bâtiment et le mur de pierres, sera scindé en deux parties : une cour de livraison et une cour de promenades jouant par leur dessin au sol avec les arbres à hautes tiges.

Le projet, par le parti prix architectural, le choix des matériaux et couleurs, s’intègre dans le paysage local. Le traitement qualitatif des espaces extérieurs et la conservation des arbres existants participent à cette intégration. Le projet est à l’échelle des constructions voisines. De plus son implantation offre, depuis le boulevard Saint Michel, une percée visuelle sur la coupole de la maison d’arrêt.

Le projet, par son traitement de l’entrée, sobre et qualitatif (à l’exemple des ouvrages de serrurerie) requalifie l’espace public et répond à l’insertion d’un équipement public en milieu urbain.

galerie

Consulter les autres projets de Divers

Partager :

WordPress:


%d blogueurs aiment cette page :