ADAO_Pleurtuit_VueSE


ZAC de l’Aéroport, Îlot Gare, PLEURTUIT (35)

M. Ouvrage
Groupe SACIB Lamotte et la Rance - Groupe Action Logement.
Lieu
Ile-et-Vilaine (35)
Année
2020
Typologie
Logement collectif

PROJET LAURÉAT : « L’ilot gare ». Renouvellement urbain d’une friche industrielle à Pleurtuit.
Réalisation de deux collectifs et de 5 maisons de ville.

note d’intention

Le quartier est constitué de différentes typologies d’habitat. Le terrain est bordé à l’est par un îlot composé de trois immeubles de logements collectifs en R+2+combles. Ils sont implantés suivant la voie principale sud/nord qui traverse la ZAC de l’Aéroport et relie deux carrefours principaux figurant dans le plan d’orientation et d’aménagement. Cette voie structurante est doublée d’une liaison douce et d’une voie verte, ponctuée d’arbres et de haies. Sur le côté ouest, l’environnement bâti est constitué principalement de maisons individuelles avec des jardins en fond de parcelle.

La diversité des typologies d’habitat, du nombre de niveaux et des hauteurs entre le côté est et le côté ouest montre l’importance d’une réflexion sur l’intégration morphologique du projet et d’un travail sur le gabarit, l’implantation et la densité. L’accès au projet se fait depuis la limite ouest du terrain et s’effectue à travers deux voies privées, bordées de places de stationnement. Le projet s’articule autour de cette organisation et se compose de 2 ensembles de logements collectifs et d’un ensemble de maisons individuelles groupées. Un intérêt particulier est porté à l’épannelage et à l’alignement urbain afin de préserver des échappées visuelles qui permettent de rendre la perception de l’îlot plus poreuse et d’éviter l’effet d’« îlot fermé ».

Les maisons individuelles sont organisées au centre du terrain de façon à alléger le gabarit général des bâtiments et à créer une respiration au centre du projet. De plus, cette organisation permet de maîtriser la densité du bâti et de gérer une transition douce depuis les maisons individuelles en limite ouest aux collectifs existant en limite Est. Les deux ensembles collectifs sont organisés en R+2+combles suivant le gabarit du collectif existant.
Le premier au Sud est constitué de 17 Logements, et le second de 30 logements. L’ensemble des maisons groupées totalise 5 logements, elles sont traversées par une venelle assurant une liaison piétonne entre les deux collectifs. Le végétal constitue un matériau à part entière et se glisse dans les interstices du projet. Les surfaces imperméables sont réduites, notamment au niveau des places de stationnement traitées en pavés engazonnés et protégées par des pergolas végétalisées et recouvertes de panneaux photovoltaïques. Des espaces plantés viennent rompre l’alignement des places de stationnement au profit d’un aménagement protégé par la végétation.

Un espace partagé est situé en fond de parcelle, de manière à être sécurisé et isolé des voitures. Il est conçu pour allier activités ludiques, jeux et espaces paysagers. Afin de conserver un lien avec l’histoire et la symbolique du lieu, le local à vélos est conçu
comme une guérite de gare qui veille sur cet espace partagé. Une liaison douce permet de rejoindre la voie verte à l’est de « l’îlot de la gare » et offre aux usagers le confort d’un lieu de promenade accessible directement depuis chez eux.

Galerie

Partager :

WordPress:


%d blogueurs aiment cette page :